Retour en haut

Le Conseil de développement, c'est qui?

Actu janvier 2022
L'appel à volontaires pour recruter 33 membres sur les 100 qui composeront le Conseil de développement a pris fin le 16 janvier.

 

Le Conseil de développement sera composé exclusivement de citoyens non élus du Grand Clermont,  Billom Communauté, Clermont Auvergne Métropole, Mond’Arverne Communauté et Riom Limagne et Volcans.

Le Conseil de développement du territoire du Grand Clermont sera composé de 100 membres :

  • 33 citoyens volontaires. L’appel à volontaires a pris fin 16 janvier. 161 personnes ont rempli le formulaire d'inscription. Un tirage au sort sera prochainement réalisé pour retenir les 33 personnes qui intègreront le Conseil de développement.
  • 33 citoyens tirés au sort sur listes électorales selon des critères d’âge, de genre et de territoire pour assurer la diversité.
  • 22 citoyens issus de différentes associations et institutions. Retrouvez la liste des 22 structures ici.
  • 12 citoyens désignés par les 4 territoires concernés par ce Conseil de développement (Billom Communauté, Clermont Auvergne Métropole, Mond’Arverne Communauté et Riom Limagne et Volcans).

La composition de ce forum citoyen sera la plus diversifiée possible, représentant la diversité de la population de notre territoire !

Lorsque le Conseil de développement sera au complet, nous publierons la liste des 100 citoyens membres.

Les critères pour être membre du Conseil de développement

  • Avoir 18 ans et plus
  • Vivre et/ou étudier et/ou travailler et/ou être impliqué bénévolement sur le territoire du Grand Clermont
  • Avoir un intérêt pour le bien commun et les sujets liés au développement durable de notre territoire (transition écologique, mobilité, emploi, culture, sport, social, etc.)
  • Avoir une capacité d’écoute et d’échanges respectueux
  • Pouvoir mobiliser du temps (mais nous prendrons bien-sûr en compte les contraintes professionnelles et familiales)
  • Aucun niveau de qualification ou d’études n’est requis !
  • Les membres du Conseil de développement ne peuvent être rémunérés

Le premier mandat des membres du Conseil de développement ira jusqu’aux prochaines élections municipales et communautaires au printemps 2026.

Les élus qui seront les interlocuteurs des membres du Conseil de développement

L’enjeu de ce Conseil de développement est bien-sûr que les propositions qu’il fera soient considérées et débattues par les élus. Pour cela, le dialogue entre le Conseil de développement et les élus sera régulier.

Afin de faciliter la communication et la coopération entre les élus et le Conseil de développement, les citoyens membres bénéficieront d'échanges réguliers avec des élus volontaires pour être leurs interlocuteurs privilégiés.